Jusqu’à ce que les pierres deviennent plus douces que l’eau

Une construction vertigineuse, une langue âpre et poétique, une histoire violente dans un Portugal aux prises avec les fantômes de la guerre d’Angola. Le nouveau roman de Lobo Antunes est un poème d’amour et de mort.

Par BÉATRICE PUTÉGNAT, Libraire , .

Connexion requise