Miss Hokusai, t. 1

Par AURÉLIE BOUHOURS, Librairie Au temps des livres, Sully-sur-Loire

Ce manga est paru en 1996 au Japon. Il aura fallu attendre plus de vingt ans pour que les éditions Piquier nous offrent la traduction de cet incontournable de la culture japonaise. Nous voici plongés en 1814, à Edo (Tokyo), au Japon. Hokusai, maître en matière d’estampes, connu et reconnu de son vivant, a eu plusieurs enfants. Sa troisième fille, O-ei, qu’il surnommait Ago (le « menton ») vivait avec lui. Elle lui servait d’assistante, de garde-fou, de secrétaire, d’oreille, mais également de « nègre ». Nous apprenons qu’O-ei terminait les tableaux ou les réalisait à la place de son père quand celui-ci ne pouvait pas tenir ses engagements. Au fil de la lecture, c’est le quotidien d’O-ei qui nous est révélé, son avenir réduit à peu de chose. Ce manga regorge de nombreuses références culturelles et artistiques. C’est un ouvrage indispensable pour qui aime la culture nippone. Nous attendons maintenant le tome 2 avec impatience.

Lu et conseillé par :

  • Librairie La Compagnie des livres à Vernon Nathalie CLAUDEL
  • Librairie Au temps des livres à Sully-sur-Loire Aurélie BOUHOURS
  • Librairie Terre des livres à Lyon Sarah GASTEL
  • Librairie Quai des mots à Épinal Nathalie PRUDHOMME