Au grand comptoir des halles

Par MARIE HIRIGOYEN, Librairie Hirigoyen, Bayonne

Patrick Cloux est l’un de ces écrivains discrets qui construisent patiemment une œuvre riche, profonde et singulière. Les poches bourrées de livres souvent chinés, il nous entraîne, en « amateur du temps perdu », sur d’improbables chemins buissonniers. Nous voilà donc à arpenter avec lui le quartier des Halles, cœur bouillonnant de Paris, sur les traces que l’Histoire a laissées. Il convoque avec une tendresse particulière les hautes figures qui y ont magnifié la culture populaire dans les années 1950 : Doisneau, Clébert, Yonnet, Giraud. Ceux qui ont célébré « la joie ouvrière, l’énergie vitale des peuples, ses colères et ses goûts décriés ». Hommage est rendu bien sûr à toutes les « dérives bistrotières », quand les rades, comme autant de phares dans la nuit, s’ouvrent à toutes les solitudes et à la parole libératrice. émaillée des cris de la rue, voici la vivante chronique d’un artisan de l’art écrit, d’un orfèvre des mots, doublé d’un insatiable gourmet.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Lucioles à Vienne Michel EDO
  • Librairie Baba-Yaga à Sanary-sur-Mer Véronique ANDRÉ