Une longue impatience

Un magnifique texte sur l’absence et sur l’attente. L’absence d’un fils et l’attente d’une mère. Un adolescent, du jour au lendemain, s’engage dans la marine marchande. Aux yeux du monde, sa mère va continuer à vivre. En réalité, elle ne va cesser de l’attendre. Un peu comme Pénélope attendit Ulysse.

Par BÉNÉDICTE CABANE, Librairie des Danaïdes, Aix-les-Bains

Dans un petit village de Bretagne, Anne Le Floch vit quelques années de bonheur simple avec son mari Yvon et son fils Louis. Les temps sont durs, c’est la guerre (la Seconde), il n’y a pas toujours de quoi manger. Qu’importe, l’essentiel c’est qu’ils sont bien là, tous les trois, ensemble. Et puis, le drame arrive, qui marque la fin des temps heureux. Yvon meurt en mer. Commence alors pour Anne un difficile temps de veuvage. En charge d’un enfant, elle prend le chemin d’une usine à la ville, une conserverie. Et puis la guerre cesse. Étienne Quémeneur, un notable du village, amoureux d’elle depuis l’enfance, l’apprivoise peu à peu et finit par l’épouser. Gabriel arrive, puis Jeanne. Le bonheur. Mais non. Louis, qu’Étienne avait promis d’aimer comme son fils, gêne. Il veut pourtant l’aimer cet enfant qui n’y est pour rien mais qui lui rappelle trop un défunt rival contre lequel il ne peut lutter. Alors, un soir, c’est le geste de trop. Louis a seize ans. Et le roman s’ouvre sur ces mots : « ce soir, Louis n’est pas rentré ». Commence alors une longue, longue attente. Anne, pour la tromper, se met à écrire un journal. Elle y déroule le fil de sa vie. Et puis, elle écrit aussi des lettres qu’elle envoie à son fils, comme on jette des bouteilles à la mer. Un temps, elle a cru que son fils lui reviendrait vite. Elle a enquêté, trouvé le bateau sur lequel il avait embarqué, suivi son trajet et est venu l’attendre à son retour au port. Mais Louis n’y était pas. Et, peu à peu, à chaque arrivée d’un grand cargo où ce fils n’apparaissait jamais, elle a cessé d’y croire sans jamais cessé d’attendre pourtant. Et puis, il fallait bien vivre pour Étienne, son mari vivant, et Gabriel et Jeanne, ses enfants présents. Mais quelque chose s’est brisé en elle. C’est la fin. Et aussi le début de quelque chose d’autre. Tout le long de ce long journal intime et des quelques lettres directement adressées au fils, Gaëlle Josse nous brosse avec justesse, pudeur et talent le portrait de cette femme, de cette mère. Les sentiments exprimés sont intemporels et touchent le lecteur à l’âme. Anne est universelle, un nouveau visage de la Mater Dolorosa. L’écriture est ciselée, rien n’est à ajouter, rien n’est à enlever, tout est dit. À de rares moments, l’auteure a donné la parole à d’autres narrateurs, Étienne ou Louis. Le lecteur se surprend à en vouloir plus de ce côté : creuser les ressentis de ceux-ci et d’autres, comme Gabriel et Jeanne qui ont eu une mère aimante et absente en même temps. Une idée de suite ? En tout cas, ce roman est un petit bijou.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Le Goût des mots à Mortagne-au-Perche Frédérique FRANCO
  • Librairie Livres et vous à Ruffec Pauline FOUILLET
  • Librairie Gutenberg à Issy-les-Moulineaux Isabelle LASNE
  • Librairie Au temps des livres à Sully-sur-Loire Aurélie BOUHOURS
  • Librairie L'Intranquille à Pontarlier Elisabeth JACQUART
  • Librairie Le Porte-plume à Saint-Malo Patricia MÉRIAIS-MARTIN
  • Librairie Aux lettres de mon moulin à Nîmes Lydie BAILLIE
  • Librairie Le Pain des rêves à Saint-Brieuc Magali MOHAMED
  • Librairie Gargan'Mots à Betton Rachel BESNARD-JAVAUDIN
  • Librairie de Paris à Saint-Étienne Isabelle COURIOL
  • Librairie Lamartine à Paris Stanislas RIGOT
  • Librairie L'Intranquille Plazza à Besançon Muriel GALLOT
  • Librairie L'Amandier à Puteaux Julie BACQUES
  • Librairie Livresse à Villeneuve-sur-Lot Laurence PAULIAC
  • Librairie Librairie Soie à Uzès Caroline PEREZ
  • Librairie Lectures vagabondes à Liffré Claude CHARPENTIER
  • Librairie Quai des mots à Épinal Marina SAUVAGE
  • Librairie PAGE 10/2 à Vendôme Marie-Claire BOUR
  • Librairie Quai des mots à Épinal Nathalie PRUDHOMME
  • Librairie La Compagnie des livres à Vernon Nathalie CLAUDEL
  • Librairie Le Roi livre à Paris Maïté BLATZ
  • Librairie l'arbre à mots à Rochefort Valérie SCHOPP
  • Librairie Le Carnet à spirales à Charlieu Jean-Baptiste HAMELIN
  • Librairie ParChemins à Saint-Florent-le-Vieil Michèle GERMAIN
  • Librairie Livres in room à Saint-Pol-de-Léon Pauline KERMANACH
  • Librairie Alfabulle à Melesse Alexandra REINFRAY
  • Librairie Le Neuf à Saint-Dié-des-Vosges Françoise DUPUIS-MARSAL
  • Librairie L'Embellie à La Bernerie en Retz Éloïse BOUTIN
  • Librairie Fontaine Victor Hugo à Paris Eva HALGAND
  • Librairie Murmure des mots à Brignais Céline GANGNEUX
  • Librairie Mots & Motions à Saint-Mandé Isabelle THEILLET
  • Librairie Hirigoyen à Bayonne Marie HIRIGOYEN
  • Bibliothèque/Médiathèque de Sarrebourg à Sarrebourg Yolande BASTIAN
  • Librairie des Danaïdes à Aix-les-Bains Bénédicte CABANE
  • Librairie du Théâtre à Bourg-en-Bresse Lydie ZANNINI
  • Librairie Contact à Angers Marie-Paule BONNAUD
  • Librairie Entre les lignes à Chantilly Anne LESOBRE
  • Librairie Publicisdrugstore à Paris Christelle SIMÉON
  • Librairie La Grande Librairie à Vichy Caroline SAUVAGE
  • Librairie Gwalarn à Lannion Emmanuelle GEORGE
  • Librairie Mots et images à Guingamp Céline VIGNON
  • Librairie du Cours à Lyon Emmanuelle BARBIER-MAÎTRE
  • Librairie Agora à La Roche-sur-Yon Marie-Odile PERROCHEAU
  • Librairie Livres in room à Saint-Pol-de-Léon Catherine LE DUFF
  • Librairie La Procure-Tirloy à Lille Bénédicte FÉROT
  • Librairie L'Oiseau-lire à Vise (Belgique) Isabelle DIGAILLIEZ
  • Librairie Des Canuts à Lyon Blandine VINCENT
  • Librairie Les cocottes rousses à Saint-Symphorien-d’Ozon Sophie VUILLEMARD
  • Librairie La cabane à lire à Bruz Valérie FÈVRE
  • Bibliothèque/Médiathèque Saint-Cyr-au-Mont-d'Or à Joëlle GUINARD
  • Librairie Le Matoulu à Melle Delphine CHARTIER