Entretien avec JENNY ZHANG

A bittersweet life

« C’était ainsi que tout le monde était censé vivre [...] en étant parfait depuis son plus jeune âge, quand il était encore facile de l’être, parce que, disait mon père, attends un peu d’être plus vieille, mais je n’avais pas besoin d’être plus vieille. J’étais jeune et je trouvais déjà ça tellement difficile, putain ! »

Par ANNE-SOPHIE ROUVELOUX, Librairie L'Écriture, Vaucresson

Connexion requise