Réinventer le langage

Sans cesse en mouvement, le langage n’a peut-être de sens que dans une dynamique, un geste continu qui remet continuellement en question ce qui précède en le sublimant, en le réinventant parfois. Deux ouvrages s’intéressent, chacun à leur manière, aux origines – de la langue, de l’Histoire – pour repousser leurs limites, leurs frontières, comme une façon de réaffirmer que rien n’est immuable.

Par RAPHAËL ROUILLÉ, Bibliothèque/Médiathèque Alphonse Daudet, Alès

Connexion requise