Revisitez vos classiques

Une très belle collection, deux magnifiques romans en cette fin d’année 2018 : « Belfond Vintage » nous gâte pour sa cinquième année d’existence ! L’Allemagne de l’après-guerre ou l’Amérique de la Grande Dépression, des classiques inédits ou méconnus, ces textes sont à lire absolument !

Par SANDRA GIRAULT, Libraire , .

« Belfond Vintage » a 5 ans. L’occasion de (re)découvrir cette collection qui met en avant des livres introuvables (Après Minuit d’Irmgard Keun), des classiques oubliés (La Route au tabac d’Erskine Caldwell) ou des textes d’auteurs méconnus en France. À raison d’environ cinq publications par an, la collection comporte aujourd’hui une trentaine de titres, chacun emblématique d’une époque, d’un contexte historique ou d’une façon de vivre. En cette fin d’année, « Belfond Vintage » crée l’événement en publiant, pour la première fois en France, le texte Berlin finale de Heinz Rein, véritable roman reportage, sorti en Allemagne en 1947 et retraçant les derniers jours de Berlin avant la chute, à travers le destin d’une poignée de résistants. Lassehn d’abord, jeune soldat déserteur auquel Klose, propriétaire d’un café procure des faux papiers et qu’il met en relation avec les autres personnages, Friedrich, ancien syndicaliste, sa femme Lucie, le docteur Böttcher et Schröter le mécanicien. Ils ont tous en commun une haine farouche du national-socialisme et assistent à cette dernière bataille. Chaque chapitre commence par une description extrêmement précise d’un quartier de Berlin, errance à travers les ruines d’un décor apocalyptique où les derniers nazis arrêtent et pendent arbitrairement les opposants. Heinz Rein, dont les écrits ont été boycottés en Allemagne dès 1933, retranscrit, dans ce roman documentaire phénoménal de 880 pages, la vision cauchemardesque de la chute, reproduisant des extraits de journaux et de communiqués de l’époque, prédisant le déclin de l’ennemi par le régime nazi. « Belfond Vintage » publie également un texte de 1983, prix Pulitzer l’année suivante, L’Herbe de fer de William Kennedy, qui nous plonge au cœur de la Grande Dépression. Francis Phelan, clochard d’Albany dans l’État de New York, revient chez lui après vingt-deux ans d’errance. À la recherche d’emplois saisonniers, il sillonne les rues de la ville, accompagné de ses acolytes Helen et Rudy. Ses vagabondages sont ponctués de flash-back dans lesquels Francis se souvient de sa vie passée, son enfance, ses parents, sa famille aujourd’hui perdue. Les fantômes de son passé se rappellent à lui, montrant sa déchéance, son alcoolisme et dévoilant les raisons de sa fuite. William Kennedy écrit ici son chef-d’œuvre, roman noir sur l’Amérique de la Grande Dépression, description d’une vie d’errance à la recherche de la rédemption. « Belfond Vintage » est une collection indispensable à la littérature !

Voir la liste des dossiers

Lu et conseillé par :

  • Librairie Maupetit à Marseille Geneviève GIMENO
  • Librairie Lire en Majuscule à Sarlat-la-Canéda Jean-Luc AUBARBIER
  • Librairie Ombres blanches à Toulouse Françoise GUISEPPIN
  • Librairie Gibert Joseph à Poitiers Marie MICHAUD
  • Librairie Majuscule-Birmann à Thonon-les-Bains Marc RAUSCHER
  • Librairie Page et Plume à Limoges Sébastien LAVY
  • Libraire à . Sandra GIRAULT