En clair-obscur

Lire Modiano, c’est accrocher des étoiles dans le ciel, alors que l’on sait qu’elles sont là depuis des milliards d’années. C’est accepter de se perdre dans un Paris qui n’existe plus, sauf dans sa mémoire. Sauf aussi dans la nôtre. Depuis La Place de l’Étoile (Folio), Modiano poursuit un rêve.

Par JEAN-FRANÇOIS DELAPRÉ, Librairie Saint-Christophe, Lesneven

Connexion requise