Actualités

C’est le week-end !
Et la fête de la librairie indépendante !
 

Ce week-end, c’est la fête de la librairie indépendante ! Allez chez votre libraire, demandez-lui le nouveau numéro (double !) de Page et laissez-vous guider !

Au menu ce week-end :
Idiot Wind de Peter Kaldheim (Delcourt). « Récit d'un retour à la vie où l'adversité permet d'aller vers un mieux, Idiot Wind se propose de vous emmener retrouver, dans cet après confinement, un monde où rien ne peut se faire sans l'autre. »

Nuuk de Mo Malø (La Martinière) « Au Groenland moins qu’ailleurs, on ne prend pas la peine de signaler la disparition d’un proche aux autorités. L’éventualité d’un meurtre ou d’un enlèvement est bien la dernière des idées qui vient en tête. Mo Malø mêle habilement enquête policière et sujets sociétaux. Nuuk est un polar dense, complexe, dépaysant, au rythme soutenu, aussi documenté que divertissant. »

La Vraie Vie d’Adeline Dieudonné (Le Livre de Poche). « Elle a 10 ans, lui 6, lorsqu'un atroce accident casse leur routine. Plus de virées dans le bois des Petits Pendus, plus de marchands de glaces, plus de rires, de complicité. Leur pavillon de banlieue devient plus gris, leur vie plus morne et elle décide, coûte que coûte, de sauver son petit frère de ce qu'elle nomme la bête. Un premier roman détonnant. Une claque. »

Peau d’homme d’Hubert et Zanzim (Glénat)
« Un conte féministe écrit et dessiné par deux hommes ?! En 2020, c’est enfin possible grâce aux brillants Hubert et Zanzim. Ils nous entraînent dans une réjouissante comédie au cœur de la Renaissance pour explorer avec eux notre rapport au genre et à la sexualité à l’épreuve des bonnes mœurs et de la religion. Quel bel héritage, cher Hubert, que cette peau d’homme dont vous nous parez°! »

Ce week-end, en littérature jeunesse, on fait la connaissance de la douce Lola et on assiste à un basculement dans la vie d’Irina.
Ouvrez Le carnet de Lola Boumbadaboum (Baptiste Chaperon, ill. Héloïse Solt, Little Urban) ! « Avec ce roman, Baptiste Chaperon nous parle d’autisme. Mais ce roman est avant tout un récit d’entraide, de découverte de l’autre, de patience et d’amitié. Les illustrations d’Héloïse Solt amènent un peu de poésie et de douceur. Un roman nécessaire qui s’adresse à tous les lecteurs ! »

Avec Et ta vie m'appartiendra (Gaël Aymon, Nathan) redécouvrez La Peau de chagrin de Balzac. « Irina est une jeune fille vivant dans une cité du 93. Elle est en Terminale. Après l’enterrement de sa grand-mère maternelle, le gestionnaire de patrimoine de cette dernière lui annonce qu’elle hérite d’un coffre à la banque. À l’intérieur se trouve une mallette contenant un étrange objet et une lettre de mise en garde… »


Bon week-end et bonnes lectures !