Actualités

C’est le week-end !
Le nouveau numéro de Page arrive en librairie !

C’est le week-end !
Le numéro double de Page arrive en librairie ! Place aux femmes en ce week-end de fêtes des Mères !

On commence avec Les Jours brûlants de Laurence Peyrin (Calmann-Lévy), « qui nous plonge dans l’Amérique des années 1960, à travers la folle aventure de Joanne dont la vie est apparemment bien tranquille. Le vent de la liberté souffle et rien n’arrêtera notre héroïne. Un road trip impossible à lâcher. »

On poursuit avec le nouveau roman de Claire Fuller. « On se souvient de son Mariage anglais (Stock et Le Livre de Poche) d’une tension tirée au cordeau et d’un suspense magistral. Pendant cet Été des oranges amères, elle nous emmène de nouveau à la rencontre d’êtres fantasques dont les trajectoires incertaines caracolent sur une ligne de crête dangereuse. Un manoir anglais plein de mystères, un trio surprenant aux prises avec les secrets du passé, une végétation envahissante et presque inquiétante... Le tout baigne dans une lumière aquatique et une atmosphère tremblée. Délices et frissons en vue ! »

Du côté des polars, on retrouve Camilla Läckberg qui revient avec une histoire de femmes (Femmes sans merci, Actes Sud). « Elles sont trois, elles subissent la violence des hommes, elles vont s’aider sans se connaître. Un récit court, intense, une course infernale vers la liberté. »

On se réjouit enfin de la parution en poche chez Folio d’Arcadie d’Emmanuelle Bayamack-Tam, « un splendide roman gourmand et sensuel, caustique, parfois dérangeant, prodigieusement libre, sur l'acceptation de soi et des autres. Sur la liberté de décider ou pas ce que l'on est. »

En littérature jeunesse, ce week-end, suivez des héroïnes fortes et fières qui poursuivent ardemment leur quête !

Dévorez les aventures d’Alma et découvrez le peuple Oko (Alma, Le vent se lève, Timothée de Fombelle, ill. François Place, Gallimard Jeunesse). « Alma a le souffle des grandes épopées dont Timothée de Fombelle a le secret. Rares sont les écrivains pour la jeunesse à insuffler autant d’ampleur à leurs intrigues, autant de profondeur romanesque à leurs personnages. L’écriture happe, embarque, dépayse, créant une atmosphère unique, mélange de conte et de roman d’aventure. »

Partez ensuite pour la cité d’Hyperborée (La Ville sans vent T1, Éléonore Devillepoix, Hachette Romans). « C’est là que se rend Arka, une jeune magicienne rusée au passé mystérieux, accompagnée de son poney doté d’un plus mauvais caractère qu’elle – si cela est possible ! À la recherche de son père qu’elle n’a jamais connu, son destin croise celui de Lastyanax, jeune disciple promis à une carrière de mage. Une intrigue bien construite, dense et rythmée où aventure et humour se côtoient sur fond d’enjeux politiques. »

Bon week-end et bonnes lectures !