Actualités

C’est le week-end !
Lisez !

C’est le week-end ! Et les jours rallongent ! Si, si ! Prenez soin de vous, allez chez votre libraire, les livres sont parfois des baumes.

On commence avec Les Secrets de mon herboristerie de Caroline Gayet, diététicienne, et Michel Pierre, herboriste (InterÉditions). « L’efficace binôme nous dévoile les secrets de leurs meilleures recettes, ainsi que leurs précieuses expériences. »

« Vous aimez le risotto aux champignons et le pain perdu ? Vous rêvez d’acquérir une technique infaillible pour débloquer un tiroir coincé ou réparer un robinet qui goutte ? Vous avez un jardin mais pas vraiment la main verte ? Mark Crick a la solution à tous ces problèmes. À moins que ce ne soit Milan Kundera, Bertolt Brecht ou Virginia Woolf qui ne vous viennent en aide. » Cuisiner, bricoler, jardiner avec les grands écrivains de Mark Crick (Le livre de Poche) est à lire de toute urgence !

Plongez ensuite avec Bill François dans Éloquence de la sardine, incroyables histoires du monde sous-marin (Fayard). « Le propos est pertinent, incisif et drôle pour nous transmettre sa connaissance du fond marin et son envie de le protéger. Il livre avec délectation des mythes, des anecdotes et des découvertes scientifiques croustillantes sur le monde sous-marin. »

On termine avec La Montagne vivante de Nan Shepherd (Christian Bourgois éditeur). Dans ce récit brillant, elle contemple la splendeur des montagnes écossaises des Cairngorms et nous en fait un conte poétique profond et puissant […] Une ode exaltée à notre lien indicible avec l’univers. »

Ce week-end, la littérature jeunesse nous offre de très jolis contes. Laissez-vous porter par ces histoires !

Partez loin, très loin, avec Le tour du monde des contes (Fabienne Morel et Gilles Bizouerne, Syros). « Véritable invitation au voyage et à la découverte d’autres cultures, ce recueil se concentre sur quatre contes types pour en proposer différentes versions. La structure, les symboles et la signification de chaque conte sont similaires, mais les éléments folkloriques ont fait varier les personnages, les lieux, les événements. »

Puis faites connaissance avec Le Géant Chagrin (Carole Martinez, ill. David Sala, Casterman). Dans ce très bel album, et « Suite à un immense chagrin d’amour, le Géant, qui vivait dans la forêt voisine, bouleverse les lignes droites des maisons et des routes, dans un chaos surprenant. Il apporte les couleurs de la forêt. Carole Martinez nous invite à accueillir les grandes émotions, de la tristesse à la joie, du chagrin à l’amour. »

Bon week-end et bonnes lectures !