Actualités

C’est le week-end !
Les auteurs de la rentrée à l’honneur !

Ce week-end et pendant quelques semaines nous vous proposons de découvrir des auteurs de la rentrée en vidéo !

On commence avec le nouveau roman de Claire Berest, Rien n’est noir (Stock). « Laissez-vous guider dans l’histoire d’amour incroyable de Frida Kahlo et Diego Rivera. Un voyage au fil de la palette de l’artiste, au cœur de la vie de ce couple si particulier : un ogre dévorateur et une provocatrice née ! Un roman à l’image de ses protagonistes, singulier, révoltant, charnel et enivrant. »

Avec Cora dans la spirale (Seuil), « Vincent Message nous offre un grand roman où sexisme et néolibéralisme se conjuguent pour devenir une machine à broyer les individus. À la fois roman social, chronique familiale et livre d’enquête, à la fois dense, puissant et intelligent, voilà un livre qui vous bousculera et qui marquera profondément quiconque aura l’excellente idée de s’y plonger. »

« S’intéressant non seulement au féminisme, aux violences faites aux femmes, aux difficultés pour elles de trouver une place dans le monde du travail, mais aussi aux médias, au journalisme, à la politique, aux réseaux sociaux – pour leur puissance autant que pour leur dangerosité –, Karine Tuil nous offre avec Les Choses humaines (Gallimard) un roman à l’intelligence rare, qui marquera profondément chaque lecteur. »

« Fin des années 1950, un jeune homme amputé des bras se réinvente une vie et se métamorphose en nageur d'exception. Valentine Goby conte avec Murène (Actes Sud) l'histoire captivante de ce combattant tenace, un mutant magnifique. »


Un premier roman ensuite, celui de Victoria Mas, Le Bal des folles (Albin Michel), qui nous emmène en 1885. « Véritable portrait de cette époque où les expériences du neurologue Charcot fascinaient, cet ouvrage met en lumière les abus d’enfermement, commis légalement, dont les femmes, du simple fait de leur condition, étaient alors victimes. Des personnages attachants, un livre émouvant à ne pas manquer. »

En jeunesse, Vincent Villeminot nous offre avec Ciao Bianca (Fleurus) « un roman, lumineux malgré le sujet, des scènes magnifiques et des moments de grâce ».

Bon week-end et bonnes lectures !