Actualités

C'est le week-end ! Et le début du compte à rebours avant Noël !

Le nouveau numéro de Page est en librairie, précipitez-vous chez votre libraire pour découvrir ses conseils pour les fêtes !
 

Le livre jeunesse est à la fête, on ne résiste pas à vous conseiller quelques pépites.
 

D’abord le nouvel album de Rébecca Dautremer paru chez Sarbacane, Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough, qui donne ses couleurs à notre numéro. « L’histoire d’un lapin, un personnage qui se transforme, s’affirme au fil des années… kaléidoscope d’une vie entière défilant au gré des saisons, de l’enfance à l’âge adulte. Une rétrospective universelle et intemporelle d’une beauté prodigieuse. »
 

Autre album, autre coup de cœur, À travers de Tom Haugomat (Thierry Magnier), à mi-chemin entre l’album et le roman graphique, raconte toute une vie, simplement par la force des images. « Tout est là, dans les détails, toute la vie d’un homme observée à travers le prisme d’une fenêtre, d’une loupe, d’un écran… C’est une beauté inouïe, quasiment silencieuse. »
 

À découvrir aussi, l’adaptation très réussie de Blanche-Neige signée Gaël Aymon et illustrée par Peggy Nille (Nathan) : inspiré de plusieurs versions (russes, notamment), « le conte est à la fois respectueux de l’histoire et moderne dans son écriture. » Illustré avec élégance dans des tons contrastés de noir et blanc, et de doré et rouge, il pourra être partagé par tous au pied du sapin !
 

Pour terminer au rayon jeunesse, un magnifique album pour tous sur les animaux, Animal Totem, d’Agnès Domergue et Clémence Pollet (HongFei) : un conte onirique et poétique aux illustrations somptueuses et gracieuses.
 

Retrouvez tous ces auteurs au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil !
 

Du côté des BD, les libraires ont adoré La Croisade des innocents de Chloé Cruchaudet (Soleil), « une réécriture graphique magistrale de ce moment universel qu’est le passage de l’enfance à l’âge adulte », et Le Signe des rêves la nouvelle série en deux tomes de l’un des mangaka les plus célèbres de sa génération, Naoki Urasawa, spécialement écrite pour la collection « Louvre-Futuropolis. »

Bon week-end et bonnes lectures !