Actualités

Tusitala

, Par Alexandra Romaniw, Librairie L’Atelier (Paris 20e)

Tusitala, vous connaissez ? C’est le nom d’une petite araignée sauteuse qui a une excellente vision grâce à sa double (voire plus…) paire d’yeux. C’est aussi le surnom de Stevenson en samoan, qui veut dire « raconteur d’histoires ». Et c’est désormais le nom d’une très belle maison d’édition où viennent de paraître deux remarquables ouvrages : Un locataire de Svava Jakobsdottir et Mémoires d’un bison d’Oscar Zeta Acosta. Svava est islandaise, Oscar est américain ; l’un et l’autre sont traduits pour la première fois en France.

Un locataire peut se définir comme un huis clos ancré dans une réalité politique et sociale où la tension psychologique est saisissante. Il est suivi d’une nouvelle intitulée Histoire pour enfants, sorte de fable féministe étonnante.

Dans une langue sans concessions, ces Mémoires d’un bison écrites par un avocat américain d’origine mexicaine, sont à la fois réjouissantes, désopilantes et passionnantes. Acosta fut l’un des compagnons les plus échevelés de Hunter S. Thompson. Ce livre est aussi une chronique de la Californie des années 1970.

Saluons l’arrivée sur nos tables de ces deux volumes d’une grande qualité littéraire et agrémentés d’un très beau graphisme. Et souhaitons longue vie aux éditions Tusitala ! Que la petite araignée tisse une vaste toile et nous prenne au piège définitivement.