• À mes yeux

    Victor Crescas revient à Nemours pour revoir son fils Tom, dont il est séparé depuis le départ de sa femme des années plus tôt. L’ayant retrouvé, il s’introduit auprès de la famille de sa petite amie Ava, et surtout auprès de Jade, sa mère.

  • Ahlam

    Janvier 2000, îles Kerkennah. Paul, peintre de renom, y débarque en quête d’apaisement. Il se lie d’amitié avec la famille du pêcheur Farhat. Issam et Ahlam, ses deux enfants, révèlent des aptitudes exceptionnelles, qui pour la peinture, qui pour la musique.

  • Arrêt non demandé

    Les six histoires qui défilent au sein de ce recueil sont toutes aussi grinçantes et drôles les unes que les autres. Dans « La mer dans le ventre », un jeune garçon fait le récit mémorable d’une fête de famille désastreuse. Une autre nouvelle nous emmène au plus profond des interrogations d’un homme qui ne parvient plus à désirer sa femme depuis qu’elle est enceinte du petit Raoul, jusqu’au conseil inattendu de la sage-femme.

  • Attachement féroce

    Publié en 1987, Attachement féroce est un roman culte aux États-Unis. Son auteure est la célèbre journaliste Vivian Gornick, qui a notamment écrit pour le Village Voice et le New York Times.

  • Au jour le jour

    Au jour le jour fait référence à la parution des romans-feuilletons du XIXe siècle. Publiés quotidiennement dans une presse en plein essor et dont ils faisaient la réclame, ils ont pour auteurs majeurs Alexandre Dumas, Paul Féval ou Eugène Sue.

  • Aveu de faiblesses

    Entre chronique sociale et roman noir, voici un livre époustouflant, tant par l’écriture que par l’histoire, qui démontre à quel point les apparences peuvent parfois être trompeuses.

  • Berlin secret

    Franz Hessel fait partie de ces auteurs écartés de la scène littéraire allemande avec l’arrivée au pouvoir des nazis. On connaît son nom, car il était le fameux « Jules » de Jules et Jim – Jim étant son ami Henri-Pierre Roché, auteur de ce roman à succès magistralement adapté au cinéma par François Truffaut.

  • Celle qui fuit et celle qui reste

    Quel plaisir de retrouver Elena et Lila dans ce nouveau volet, résolument plus politique, de la saga napolitaine d’Elena Ferrante, de les suivre dans leurs combats de femmes engagées dans l’Italie de la fin des années 1960.

  • Chat sauvage en chute libre

    Un classique en Australie, ce Chat sauvage en chute libre, paru en 1965, est intéressant outre ses qualités littéraires indéniables, par le fait que le texte est considéré comme le premier roman écrit par un aborigène. Narrée à la première personne, cette plongée en terres hostiles happe le lecteur.

  • Chère brigande

    Chère brigande est la lettre d’une femme engagée à une jeune rebelle. Trois siècles les séparent mais une belle utopie – le respect de l’être humain – les rapproche dans le rêve d’un monde meilleur.