Tiens ferme ta couronne

Par NADIA SENDIN, Librairie Espace culturel, Moisselles

Trois histoires s’entrelacent dans ce récit : celle de Melville, celle de l’auteur et enfin celle de Cimino, le réalisateur américain du Voyage au bout de l’enfer et de La Porte du paradis. Tout commence lorsque le narrateur décide de demander à Cimino de lire son scénario sur la vie de Melville et de mettre en scène la pensée de ce dernier. Cette entreprise s’avère impossible puisque échappant à toute tentative de représentation. Dès lors, le narrateur fait un parallèle entre lui et Cimino. Il nous donne à lire sa propre vie, celle d’un écrivain incompris dont l’héroïsme est celui d’un perdant, tendue vers la recherche mystique de la vérité. Ces deux vies sont deux vies pathétiques, qualifiées d’échec par la société car tout entière vouée à l’écriture. Tout le récit met en perspective sa propre quête et celle de Cimino, la mise en parole d’un absolu mystique, d’une vérité impossible que la création suggère sans jamais parvenir à la représenter – création que l’amour vrai régénère.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Espace culturel à Moisselles Nadia SENDIN
  • Établissement scolaire IUT François Rabelais à Tours Laurence BEHOCARAY
  • Librairie L'Étagère à Saint-Malo (Paramé) Brice VAUTHIER
  • Bibliothèque/Médiathèque de Sarrebourg à Sarrebourg Yolande BASTIAN
  • Librairie Nouvelle à Asnières-sur-Seine Hugo LATREILLE
  • Librairie Les Temps modernes à Orléans Sophie TODESCATO
  • Librairie Graffiti à Castres Nicole LEGRAND
  • Librairie L'Atelier à Paris Philippe POULAIN
  • Librairie Le Bel aujourd'hui à Treguier Léonie DESBOIS
  • Librairie Graffiti à Castres Valérie FAUCON