Miss Marple à Wysteria Lane

Quatre, c’est le nombre d’aventures qu’Agatha Raisin compte déjà à son actif. L’enquêtrice de la nouvelle série d’Albin Michel n’est pas sans rappeler la célèbre héroïne d’Agatha Christie. Alors, sans plus attendre, partez à la rencontre de cette Miss Marple des temps modernes.

Par EVA HALGAND, Librairie Fontaine Victor Hugo, Paris

Agatha Raisin, la cinquantaine, est fatiguée de la vie londonienne. C’est décidé, elle quitte son job dans les relations publiques et compte bien passer sa retraite au calme dans un village du sud-ouest de l’Angleterre. C’est sur un charmant cottage de Carsely, au cœur des Cotswolds, qu’elle jette son dévolu. Mais rapidement, la quinquagénaire s’ennuie ferme dans cette bourgade un peu trop paisible à son goût. Il faut dire que les jours s’y ressemblent et que le voisinage n’est pas des plus excentriques… du moins en apparence. M. Bloxby, le pasteur du village et sa femme sont des êtres d’une grande bonté, discrets et toujours prêts à aider leur paroisse. Bill Wong est un policier sans histoires dévoué à son travail. Quant à James Lacey, qui vient de s’installer dans la maison d’à côté, il a l’air plutôt bel homme… Et Agatha est célibataire. Quelle coïncidence ! Attention, tout de même, car les ragots vont bon train à Carsely et chacun observe son prochain. Mais ce n’est pas là l’essentiel, Agatha doit trouver une occupation pour tuer le temps. C’est donc à corps perdu, si l’on peut dire, qu’elle se jette dans le concours de la meilleure quiche du village. La tâche peut paraître ambitieuse lorsque l’on est aussi mauvaise cuisinière, mais Agatha a plus d’un tour dans son sac et n’est pas à un mensonge près. Cette tarte, personne ne le saura si ce n’est pas elle qui l’a faite. C’est en tout cas ce qu’elle pense. Mais allez dire ça à l’arbitre de la compétition qui vient de passer l’arme à gauche à l’issue de la dégustation ! Agatha ne peut quand même pas se laisser accuser injustement et laisser le coupable impuni. La mort dans l’âme, elle avoue donc son méfait et part à la recherche du meurtrier. Ainsi démarre la première investigation de notre enquêtrice de choc. C’est au tour du nouveau vétérinaire du village de rendre l’âme. Un accident ? Agatha n’est pas de cet avis. La jolie voisine d’en face retrouvée morte la tête enterrée dans un pot de fleurs est un nouveau mystère à résoudre pour la détective. Lorsqu’une randonneuse des alentours décède, la quinqua est sur le pied de guerre. Si l’on était mauvaise langue, on serait tenté de dire que partout où elle passe, Agatha sème le chaos. Mais bien qu’elle soit un brin têtue, légèrement mauvaise joueuse et parfois un peu exaspérante, elle est loin d’être un mauvais bougre. À vrai dire, elle nous serait presque sympathique malgré ses défauts. On en viendrait même à souhaiter la retrouver et savourer ces nouvelles aventures comme une petite friandise de Noël au coin du feu. Qu’à cela ne tienne, deux nouveaux tomes viennent de paraître. Sous la plume de Marion Chesney alias M. C. Beaton, Agatha Raisin en est déjà à sa vingt-septième aventure en Angleterre. Adaptées à la radio par la BBC et en série télévisée depuis 2014, les enquêtes de cette Sherlock au féminin connaissent un formidable succès. Souhaitons-lui une aussi longue carrière de ce côté-ci de la Manche.

Voir la liste des dossiers

Lu et conseillé par :

  • Librairie Maupetit à Marseille Geneviève GIMENO
  • Librairie Entre les lignes à Creil Claire LESOBRE
  • Librairie Fontaine Lubéron à Apt Julien DAYLIES
  • Librairie Le Pain de 4 livres à Yerres Delphine OLIVIER-AUZIE
  • Librairie Fontaine Victor Hugo à Paris Eva HALGAND
  • Librairie Vauban à Maubeuge Delphine MENEZ