L’animation du réseau Page

Les livres lus et conseillés par les libraires : comment ça marche ?

Page des libraires noue des relations étroites avec ses maisons d’édition partenaires (qui consacrent un budget pour l’animation du réseau des libraires), prend régulièrement contact avec elles, connaît leurs programmes éditoriaux et leurs enjeux.

Forte de cette matière éditoriale, Page des libraires réunit à Paris, en amont de chaque publication, un comité de rédaction d’une dizaine de libraires venus de toute la France. Lors de cette journée d’échanges, les libraires passent en revue les programmes de chaque maison d’édition et établissent une présélection d’environ 300 titres à paraître.

Vient ensuite le temps de la lecture. Chaque titre présélectionné par le comité de rédaction est mis en lecture, sur épreuves, auprès de quatre libraires appartenant au réseau. Un titre doit être soutenu au minimum par un libraire pour figurer dans Page. Au final, environ 150 titres sont retenus et chroniqués par les libraires.

Le travail de fond réalisé par les libraires (rémunérés à la pige) nourrit le contenu de Page six fois dans l’année, suivant le rythme de la production éditoriale.

 

Page des libraires est une communauté mobilisée autour du livre

Pour que ce travail éditorial puisse se réaliser avec qualité, Page des libraires compte sur plusieurs partenaires :

les maisons d’édition : l’édition s’appuie sur la librairie indépendante et investit dans ses relations avec les libraires. Page leur propose un partenariat annuel basé sur le suivi de leur production éditoriale par les libraires du réseau.

les librairies : Page des libraires, vitrine des avis des libraires indépendants, trouve naturellement sa place au sein de la librairie. Vous retrouverez Page des libraires (édition imprimée et numérique) dans toutes les bonnes librairies. 

les lecteurs : le contenu de Page, fruit des lectures assidues des libraires, s’adresse aux lecteurs amoureux du livre sous toutes ses formes.

les médias : pour mener à bien son combat et soutenir la librairie indépendante, lieu du conseil et de l’échange, Page a souhaité s’associer à de grands médias pour qui le livre tient une place de choix.