Actualités

C’est le week-end !
Et le début des vacances !

Alors que débutent les vacances de la Toussaint, voici quelques idées de lectures pour les enfants et leurs parents, de quoi distraire et emporter tout le monde !>

Commençons par accompagner les sorties automnales en forêt, avec la collection Mon cahier d’observation et d’activités chez Nathan, de François Lasserre et Isabelle Simler. « En partenariat avec le mouvement Colibris, les deux premiers titres mettent à l’honneur les insectes et les arbres, un moyen idéal pour percer les secrets des sous-bois. Ces guides amènent l’enfant, en croquant la nature autour de lui, à ouvrir sur celle-ci un œil neuf. » Continuons avec un moment de partage en famille autour de la poésie, avec le très complet recueil des Quatre Saisons d’En Sortant de l’école (Thierry Magnier). « Tout commence avec un projet, celui de mettre en scène des poèmes, et de réaliser des petits films très courts. Aux univers de célèbres poètes comme Prévert, Desnos, Apollinaire, Éluard… se mêlent les univers graphiques de jeunes diplômés d’écoles d’animation françaises. Une incroyable merveille à lire, regarder, écouter, et partager ! »

Enfin, terminons la sélection jeunesse avec l’histoire du soir… Indispensable rituel, mais comment faire quand l’inspiration vient à manquer ? Vincent Cuvellier vient à notre rescousse en inventant 179 histoires courtes, à raconter un jour sur deux. Les Jours Pairs (Hélium) n’est pas un recueil traditionnel, mais plutôt une mine d’histoires modernes, parfois impertinentes et loufoques, regorgeant de bonne humeur et illustrées avec tendresse et fantaisie par Thomas Baas.
Rendez-vous au rayon adulte, maintenant. Profitez de ce week-end d’automne (ou de ce début de vacances !) pour vous lancer dans le nouveau roman d’Orhan Pamuk, Cette chose étrange en moi (Gallimard) dans lequel l’auteur « poursuit son exploration de la Belle du Bosphore, Istanbul, sa ville de cœur et de naissance, à travers les apprentissages d’un cœur candide, Mevlut, vendeur de rue de boza, boisson fermentée traditionnelle prisée par les Turcs. Une inoubliable épopée prolétarienne. »

Plongez ensuite dans Maharajah de M. J. Carter (Cherche midi), « un roman d’aventures foisonnant qui ravira tous les amateurs de suspens ! Laissez-vous emporter dans l’Inde de 1837, aux côtés de personnages étonnants. »

L’adaptation de David Sala du célèbre roman de Stefan Zweig Le Joueur d’échecs (Casterman) « est une merveille. Chaque case est une œuvre d’art. Mais attention, l’atmosphère, fascinante et troublante, pourrait bien nous mener, nous aussi, vers la folie. »


Bon week-end et bonnes lectures !